Pages Navigation Menu

100 séries télé à regarder absolument, voir avec plaisir... ou à éviter

BREF : Quand le montage intègre l’écriture

BREF : Quand le montage intègre l’écriture
Bref. Pastilles. Comédie intensive. France.
82 épisodes de 2 à 3 minutes (2 saisons).
Première diffusion du 29 août 2011 au 12 juillet 2012 sur Canal+ (France).
Créé par Bruno Muschio et Kyan Khojandi.
Avec Kyan Khojandi, Alice David, Bérengère Krief, Kheiron, Mikaël Alhawi, Keyvan Khojandi, Baptiste Lecaplain, Marina Pastor, Éric Reynaud-Fourton, Dédo.

 

 

Classification : 4 étoiles

Regardé par le rédacteur : Intégralité des deux saisons

 

Un trentenaire célibataire, un brin looser, confie ses tribulations du quotidien, en commentant en voix off des plans courts, parfois illustrés par des animations. Il nous raconte pourquoi il kiffe cette fille, comment il gère son plan c… régulier ou ses parents qui divorcent, ses relations avec son frère…

Bref, ce qui fait le cœur de l’existence à un âge où tous les rêves restent encore permis et que les premières désillusions s’installent durablement.

 

Pourquoi regarder absolument Bref ?

 

30 ans, l’âge de la vie dissolue

« Je » est un trentenaire urbain, un brin looser. Il confie avec dérision sa vie dissolue sur les plans sexuel, amical et familial. Sur une succession de plans très courts, il commente en voix off ses banalités du quotidien, comme les courses au supermarché ou les repas de famille, avec une délicieuse préférence pour les situations embarrassantes : comment il gère son plan c… régulier, les dérives de sa nuit dans un ascenseur… et même, un pétage de plombs en direct devant tous ses potes réunis.

bref-serie-tv-7-400px

 

Le montage, partie intégrante de l’écriture

Au-delà de nous montrer tels que nous pouvons tous être dans l’intimité ou loin du regard des autres – des êtres au potentiel maladroit méconnu, voire au désordre intérieur déroutant  -, Bref  a inventé un style, devenu une référence dans l’univers Internet et même pour les médias traditionnels (parodié par Les Guignols de L’Info). Ses principes sont élémentaires : voix off en débit rapide, utilisation répété de « je lui dit, il me dit », redite ou commentaires des paroles des acteurs, gag de chute en forme de rappel.

bref-serie-tv-4-400px

Cette pastille humoristique se distingue par son montage, partie intégrante de l’écriture, ses auteurs recherchant une certaine « musicalité de l’image ». La succession rapide de plans, comme les choix d’ordre et de cadrage, donnent de la résonnance aux gags, plutôt fondés sur le quiproquo ou l’absurde.

 

Évolution des personnages

Mieux, Bref propose une riche diversité des modes d’expression utilisés pour réaliser ses pastilles : modèle du roman-photo, film d’animation, texto animé, usage d’effets spéciaux… Elle est même construite comme une œuvre, la première saison ayant d’ailleurs été écrite d’un trait en quinze jours. Les rapports entre les personnages récurrents évoluent, de même que leur vie personnelle, ce qui est rarement le cas pour les pastilles. « Je » passe du statut Facebook de célibataire à « en couple », son frère d’hétérosexuel à homosexuel, Marla de plan c… régulier à petite amie revendiquée.

bref-serie-tv-3-400px

Comme dans les grandes sitcoms, il y a régulièrement dans les dialogues ou les situations, des références aux évènements passés, apportant un double sens aux dialogues. Voire des clins d’œil à des épisodes entiers, comme la dame âgée se préparant à sortir dans la saison 2 comme « Je » à un rendez-vous dans la saison 1. L’inventivité est constamment présente, comme le montre l’usage de personnage pour illustrer des sentiments tels que la solitude et la liberté, une même situation vécue de différents points de vue (Bref. J’ai fait une soirée déguisée) ou le rôle réel de l’ami bizarre, Kheiron. Elle a même donné lieu à une traque des détails loufoques glissés en arrière-plan par des fans de cette pastille qui a révolutionné le genre.

 

Les créateurs aux postes-clés

Pour assurer leur maîtrise du rendu final, les deux créateurs de Bref se sont positionnés aux postes-clés : Kyan Khojandi devant la caméra dans le rôle central de « Je », et Bruno Muschio (également interprète éphémère de « Demain ») à la réalisation.

bref-serie-tv-2-200pxIl faut également noter que, à l’exception d’Éric Laugérias (co-créateur et interprète de Blague à part)… et de la voix qui double en français Bruce Willis (et d’Orson Hodge dans Desperate housewives), Bref donne l’occasion à de nombreux comédiens, (alors) encore peu connus et formés par l’une des meilleures écoles (le café-théâtre ou le stand up) de montrer leurs talents : Bérengère Krief, Baptiste Lecaplain, Dédo… On apprécie ainsi d’autant plus que les guest stars (Bruno Salomone, Omar et Fred, Antoine De Caunes, Djamel…) aient été concentrées dans un seul épisode.

En raison de la structuration pensée par ses auteurs, Bref est une pastille de référence que l’on peut apprécier de manière isolée, mais qu’il est préférable de suivre par saison entière.

 

François Simoneschi

Mise en ligne : vendredi 17 janvier 2014 / Révision : samedi 31 mai 2014

________________________________________________________________________________________________

 

Comment regarder Bref ?

 

En commençant par le premier épisode, et en suivant l’ordre des épisodes. En effet, les relations entre les personnages évoluent et il a très régulièrement des références et clins d’œil à des histoires passées. Néanmoins, et c’est l’une des forces des scénarios, Bref peut se déguster également dans le désordre. Chaque saison possède une conclusion.

 

bref-serie-tv-10-200pxY a-t-il une fin ?

Oui. Les créateurs Bruno Muschio et Kyan Khojandi se sont judicieusement arrêtés au sommet de leur art, sur un ultime épisode illustrant l’impact de leur nouvelle façon de filmer, extrêmement moderne, sur les échanges du quotidien. S’ils ont sans doute exprimé à travers ce format toutes leurs idées du moment, on espère bien les retrouver sur d’autres formats de fictions.

 

Temps forts et temps faibles

Les 82 épisodes sont quasiment tous inventifs et intenses, ce qui est exceptionnel. On retient notamment ceux bénéficiant d’animations, comme J’ai un texto ou Je suis né, ceux observés depuis différents points de vue (la relation « plan cul » vu par Je ou Marla) et celui révélant qui est réellement Kheiron.

 

À quel public s’adresse-t-elle ?

A tous les publics, à partir de 14-15 ans. Bref ne concerne pas seulement la génération des trentenaires, mais tous ceux qui ont connu ou vont connaître cette période s’amuseront des situations. En revanche, et sans jouer les prudes, certains épisodes, particulièrement orientés sur la vie sexuelle, sont à éviter par le tout jeune public.

bref-serie-tv-6-400px

Si vous avez aimé, vous pouvez regarder dans le même genre : S.O.D.A, pour l’inventivité et la drôlerie des situations.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Fiche technique de Bref (suite)

 

Produit par My Box Productions

Producteur exécutif : Anna Tordjman

Production : Harry Tordjman

Montage : Valentin Feron

Effets spéciaux : Damien Meric

 

Distribution

bref-serie-tv-9-400pxKyan Khojandi : Je

Mikaël Alhawi : Ben

Alice David : Cette fille

Kheiron : Kheiron

Keyvan Khojandi : Le frère

Bérengère Krief : Marla

Baptiste Lecaplain : Baptiste

Marina Pastor : La mère

Éric Reynaud-Fourton : Le père

Dédo : Julien

Blanche Gardin : Katie

Jonathan Cohen : Charles

Yacine Belhousse : Demain / La solitude

 

________________________________________________________________________________________________

 

Épisodes de Bref

 

 

Première saison (2011)

1   1.01    Bref. J’ai dragué cette fille

2   1.02    Bref. Je remets tout à demain

3   1.03    Bref. Je me suis préparé pour un rendez-vous

4   1.04    Bref. J’ai passé un entretien d’embauche

5   1.05    Bref. J’ai fait un repas de famille

6   1.06    Bref. J’ai traîné sur Internet

7   1.07    Bref. Je joue de la guitare

8   1.08    Bref. J’ai un psy

9   1.09    Bref. J’ai recroisé cette fille

10   1.10    Bref. J’ai un plan cul régulier

11   1.11    Bref. Je suis comme tout le monde

12   1.12    Bref. J’ai eu un job

13   1.13    Bref. J’étais coincé dans l’ascenseur

14   1.14    Bref. Mes parents divorcent

15   1.15    Bref. Je suis allé faire des courses avec mon frère

16   1.16    Bref. Je me suis bourré la gueule

17   1.17    Bref. Je suis allé à ce mariage

18   1.18    Bref. J’ai couché avec une flic

19   1.19    Bref. Mon pote s’est fait larguer

20   1.20    Bref. J’ai eu 47 minutes de retard

21   1.21    Bref. Je suis allé au supermarché

22   1.22    Bref. On a enterré Croquette

23   1.23    Bref. Mon coloc a fait l’amour

24   1.24    Bref. J’ai fait un rêve

25   1.25    Bref. J’ai fait un dépistage

26   1.26    Bref. J’ai un pote à conditions générales

27   1.27    Bref. J’ai recouché avec mon ex

28   1.28    Bref. J’aime bien cette photo

29   1.29    Bref. Je suis hypocondriaque

30   1.30    Bref. J’ai pas réussi à dormir

31   1.31    Bref. Je suis allé au cinéma avec cette fille

32   1.32    Bref. Je sais pas dire non

33   1.33    Bref. J’ai couché avec Émilie

34   1.34    Bref. J’ai fait un concert

35   1.35    Bref. J’ai monté un meuble

36   1.36    Bref. J’ai diné avec cette fille

37   1.37    Bref. J’y pense et je souris

38   1.38    Bref. J’ai voulu partir en vacances

39   1.39    Bref. J’ai déménagé

40   1.40    Bref. J’étais à côté de cette fille

 

 

Deuxième saison (2012)

41   2.01    Bref. J’ai pris le métro

42   2.02    Bref. J’ai un nouvel appart’

43   2.03    Bref. Je suis allé aux urgences

bref-serie-tv-8-400px44   2.04    Bref. Je me suis fait agresser

45   2.05    Bref. J’ai eu une panne

46   2.06    Bref. J’ai eu 30 ans

47   2.07    Bref. Je suis vieille

48   2.08    Bref. Ma copine travaille dans un sex-shop

49   2.09    Bref. Baptiste est super flippant

50   2.10    Bref. J’ai fêté le nouvel an

51   2.11    Bref. Mon frère a quelqu’un

52   2.12    Bref. Je suis en couple

53   2.13    Bref. Y a des gens qui m’énervent

54   2.14    Bref. J’ai aucune mémoire

55   2.15    Bref. Je m’appelle Eric Dampierre

56   2.16    Bref. J’ai grandi dans les années 90

57   2.17    Bref. On était des gamins

58   2.18    Bref. C’était sa chanson préférée

59   2.19    Bref. Mon père veut être jeune

60   2.20    Bref. Je suis un plan cul régulier

61   2.21    Bref. J’étais dans la merde

62   2.22    Bref. J’étais toujours dans la merde

63   2.23    Bref. J’ai fait un choix

64   2.24    Bref.J’ai fait un dessin

65   2.25    Bref. J’ai un nouveau pote

66   2.26    Bref. Mon frère est gay

67   2.27    Bref. J’ai perdu mes cheveux

68   2.28    Bref. J’ai passé un coup de fil

69   2.29    Bref. C’est la merde

70   2.30    Bref. J’ai fait une connerie

71   2.31    Bref. J’ai fait une soirée déguisée

72   2.32    Bref. J’ai fait une soirée déguisée (partie 2)

73   2.33    Bref. J’ai fait une soirée déguisée (partie 3)

74   2.34    Bref. J’ai fait une soirée déguisée (partie 4)

75   2.35    Bref. J’ai tout cassé

76   2.36    Bref. Je suis en mode survie

77   2.37    Bref. J’ai envoyé un texto

78   2.38    Bref. Je me suis réveille à côté d’une fille

79   2.39    Bref. Je suis né

80   2.40    Bref. J’ai fait une dépression

 

Troisième saison (2012)

 

81   3.01    Bref. Lui, c’est Kheiron

82   3.02    Bref.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>