Pages Navigation Menu

100 séries télé à regarder absolument, voir avec plaisir... ou à éviter

THE KILLING (US) : Copie non conforme

THE KILLING (US) : Copie non conforme
The Killing US (The Killing). Feuilleton. Policier. États-Unis.
38 épisodes de 45 mn (3 saisons, saison 4 en production).
Première diffusion à partir du 3 avril 2011 sur AMC (États-Unis) et en France à partir du 17 octobre 2011 sur Paris Première (France).
Avec Mireille Enos, Joel Kinnaman, Billy Campbell, Michelle Forbes, Brent Sexton

 

 

Classification : 1 étoile.

Regardé par le rédacteur : quatre premiers épisodes.

 

Rosie Larsen, une adolescente, est retrouvée morte dans le coffre d’une voiture immergée dans un plan d’eau. L’enquête, menée par Sarah Linden (Mireille Enos) et Stephen Holder (Joel Kinnaman), s’oriente rapidement vers un homme politique, Darren Richmond (Billy Campbell), candidat au poste de maire, qui semble inextricablement lié au meurtre.

On suit aussi les parents de Rosie, Mitch et Stan Larsen (Michelle Forbes et Brent Sexton), dans leur cheminement face à la douleur et dans leur vie quotidienne qui, malgré tout, doit continuer. La richesse du scénario qui accumule fausses pistes et suspects rend cette série plutôt palpitante. Sauf que…

 

Pourquoi se méfier de The Killing US ?

 

Copié/collé

Entendons-nous bien : The Killing US n’est pas une mauvaise série. Elle est même nettement plus audacieuse que bien de ses concurrentes. Seulement, voilà : elle est le remake d’une série danoise exceptionnelle intitulée là-bas Forbrydelsen et chez nous The Killing (vue sur Arte et TPS Star). The Killing US en est un copié/collé où seuls ont été modifiés les lieux (Copenhague est devenu Seattle) et certains noms de personnages.

the-killing-us-serie-tv-2-400px

 

Vive le Danemark

Mais que reste-t-il de ce qui faisait la spécificité de Forbrydelsen ? Malheureusement pas grand chose. L’impression de nouveauté, d’originalité voire d’exotisme qui caractérisait la version danoise et son atmosphère âpre propre aux polars nordiques, ses scènes de nuit, sa lumière blafarde inimitable du petit jour, sa pluie poisseuse et froide, fait place à toute une batterie de procédés conventionnels souvent utilisés dans les séries américaines.

the-killing-us-serie-tv-5-400px

 

La même pluie que dans X-Files

Certes, il pleut aussi beaucoup dans The Killing US, mais c’est la même pluie que dans X-Files (la série, comme celle mettant en scène Mulder et Scully, est tournée au Canada). De la même façon, les noms américanisés des personnages perdent l’étrange beauté que leur conférait la consonance danoise. Les patronymes de Sarah Lund, Troels Hartmann, Pernille Birk Larsen ou Rie Skovgaard avaient quand même plus de style que Sarah Linden, Darren Richmond, Mitch Larsen ou Gwen Eaton.

the-killing-us-serie-tv-4-400px

 

Gros sabots

On regrette aussi la subtilité dont faisait preuve Forbrydelsen. Ici, Jamie Wright, le directeur de campagne de Darren Richmond, lui propose d’exploiter l’affaire Rosie Larsen pour servir sa campagne électorale. Jamais dans la version danoise une telle phrase n’est prononcée car les personnages sont suffisamment intelligents (sous-entendu, les téléspectateurs aussi) pour comprendre tout l’intérêt médiatique et néanmoins immonde d’une telle récupération sans avoir à l’exprimer à haute voix. Ce silence tacite autour de la question n’en était que plus glaçant.

the-killing-us-serie-tv-7-400px

 

Un regard

Dans The Killing US, Jack, le fils de Sarah Linden, prend une ampleur disproportionnée comme dans cette séquence où il fugue (péripétie absente de la version danoise) et que sa mère se lance à sa recherche. Mark, le fils de Sarah Lund, était presque invisible. Or, cela ne nous empêchait pas de savoir qu’il était un ado à problèmes – mais pas plus que la moyenne – et qu’il pâtissait de l’absence de sa mère accaparée par son travail.

Enfin, les dialogues de la version US soulignent maladroitement ce qu’un regard ou un mouvement de caméra suffisait à exprimer dans Forbrydelsen. Il n’y a jamais un plan, un détail, une phrase de trop dans The Killing Danemark. Dans cette version américaine, c’est tout le contraire.

Christophe Petit

Mise en ligne : mercredi 22 janvier 2014 / Révision : samedi 31 mai 2014

 

________________________________________________________________________________________________

 

Comment regarder The Killing US ?

 

Dans l’ordre.

 

the-killing-us-serie-tv-8-200pxY a-t-il une fin ?

Pas encore. La série a été annulée une première fois à la fin de la deuxième saison par AMC qui est revenue sur sa décision grâce à un accord avec Netflix. La même chaîne l’a à nouveau annulée à l’issue de la saison 3 mais Netflix a commandé une quatrième saison de six épisodes qui sera la dernière.

 

Temps faible

La saison 1, contrairement à la version danoise, s’achève sans révéler le nom du meurtrier, ce qui a beaucoup déplu au public américain.

 

À quel public s’adresse-t-elle ?

Aux amateurs de séries policières un peu moins conventionnelles qu’habituellement.

 

Si vous avez aimé, vous pouvez regarder dans le même genre : The Killing (Forbrydelsen), la série danoise qui a inspiré The Killing US. Vous y découvrirez une actrice extraordinaire (Sofie Gråbøl) et une atmosphère inimitable. Il est à noter que le tueur de la version américaine n’est pas le même que celui de la version danoise, ses mobiles non plus.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Où voir The Killing US ?

 

DVD : Aucun.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Fiche technique de The Killing US (suite)

 

Producteurs exécutifs : Piv Bernth, Mikkel Bondesen, Ingolf Gabold, Veena Sud, Søren Sveistrup, Dawn Prestwich, Nicole Yorkin

Musique : Frans Bak

Production : KMF Films, Fuse Entertainment, Fox Television Studios, The Killing Production

 

Distribution

the-killing-us-serie-tv-6-200pxMireille Enos : Sarah Linden

Joel Kinnaman : Stephen Holder

Billy Campbell : Darren Richmond (saisons 1, 2)

Michelle Forbes : Mitch Larsen (saisons 1, 2)

Brent Sexton : Stan Larsen (saisons 1, 2)

Kristin Lehman : Gwen Eaton (saisons 1, 2)

Eric Ladin : Jamie Wright (saisons 1, 2)

Brendan Sexton III : Belko Royce (saisons 1, 2)

Jamie Anne Allman : Terry Marek (saisons 1, 2)

Annie Corley : Regi Darnell

Liam James : Jack Linden

Elias Koteas : James Skinner (saison 3)

Hugh Dillon : Francis Becker (saison 3)

Amy Seimetz : Danette Leeds (saison 3)

Bex Taylor-Klaus : Bullet (saison 3)

Julia Sarah Stone : Lyric (saison 3)

Max Fowler : Twitch (saison 3)

Peter Sarsgaard : Ray Seward  (saison 3)

 

________________________________________________________________________________________________

Épisodes de The Killing US

 

Première saison (2011)

1   1.01   Rosie Larsen (Pilot)

2   1.02   La cage (The Cage)

the-killing-us-serie-tv-4-400px3   1.03   El diablo (El Diablo)

4   1.04   Un écho silencieux (A Soundless Echo)

5   1.05   Super 8 (Super 8)

6   1.06   Le fruit de leurs entrailles (What You Have Left)

7   1.07   Vengeance (Vengeance)

8   1.08   La tête du roi (Stonewalled)

9   1.09   À corps et à cris (Undertow)

10   1.10   Adela (I’ll Let You Know When I Get There)

11   1.11   Nerfs à vif (Missing)

12   1.12   Beau soleil (Beau Soleil)

13   1.13   Orphéus (Orpheus Descending)

 

Deuxième saison (2012)

14   2.01   Réflexions (Reflections)

15   2.02   Le pont de Tacoma (My Lucky Day)

16   2.03   Le tatouage (Numb)

17   2.04   Ogi Jun (Ogi Jun)

18   2.05   Les fantômes du passé (Ghosts of the Past)

19   2.06   Secrets de famille (Openings)

20   2.07   Keylela (Keylela)

21   2.08   Ascenseur pour l’échafaud (Off the Reservation)

22   2.09   La clé du mensonge (Sayonara Hiawatha)

23   2.10   72 heures (72 Hours)

24   2.11   L’aveu (Bulldog)

25   2.12   Jeu de pistes (Donnie or Marie)

26   2.13   Ce que je sais (What I Know)

 

Troisième saison (2013)

27   3.01    (The Jungle)

28   3.02    (That You Fear the Most)

29   3.03    (Seventeen)

30   3.04    (Head Shots)

31   3.05    (Scared and Running)

32   3.06    (Eminent Domain)

33   3.07    (Hope Kills)

34   3.08    (Try)

35   3.09    (Reckoning)

36   3.10    (Six Minutes)

37   3.11    (From Up Here)

  38   3.12    (The Road to Hamelin)

 

Quatrième saison (2014)

39   4.01

40   4.02

41   4.03

42   4.04

43   4.05

44   4.06

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>