Pages Navigation Menu

100 séries télé à regarder absolument, voir avec plaisir... ou à éviter

BLACK MIRROR : L’écran contre-attaque

BLACK MIRROR : L’écran contre-attaque
Black Mirror (Black Mirror). Anthologie. Anticipation, science-fiction, drame. Royaume-Uni.
6 épisodes de 60 mn (2 saisons, en cours).
Première diffusion depuis le 4 décembre 2011 sur Channel 4 (Royaume-Uni) et à partir du 1er mai sur France 4 (France).
Créé par Charlie Brooker.
Avec Rory Kinnear, Daniel Kaluuya, Jessica Brown Findlay, Toby Kebbell, Jodie Whittaker, Tom Cullen, Hayley Atwell, Domhnall Gleeson, Lenora Crichlow, Michael Smiley, Daniel Rigby, Chloe Pirrie, Tobias Menzies.

 

 

Classification : 3 étoiles

Regardé par le rédacteur : Intégralité des deux saisons

 

Subirons-nous les nouvelles technologies ? À travers des intrigues indépendantes les unes des autres, tournées avec des castings et dans des univers différents, cette anthologie plonge le téléspectateur dans un futur parfois si proche, qu’il en devient réalité le temps de sa diffusion en France.

 

Pourquoi voir avec plaisir Black Mirror ?

 

Quel rapport avec le cochon ?

Une nuit, dans l’Histoire moderne. Michael Callow, premier Ministre britannique, est tiré de son sommeil par un dossier urgent à régler. En effet, un inconnu a enlevé Susannah, la duchesse de Beaumont, et menace de l’exécuter avant le jour même, 16 heures, si l’on ne se plie pas à une seule condition. Le paiement d’une somme d’argent élevée ? La libération de dangereux djihadistes ? Soulager la dette du tiers-monde ? Rien de tout cela. La demande de rançon est étrange et de nature personnelle, incroyablement délicate à combler : le kidnappeur exige que Callow ait un rapport sexuel non simulé et complet avec un porc.

black-mirror-serie-tv-96400PX

Impossible de se soustraire à cette obligation, cette exigence improbable est déjà tombée dans le domaine public. La vidéo a été mise en ligne sur Youtube, a rapidement atteint les 18 millions de vues et et même dépassé les 10 000 tweet à la minute. L’équipe du premier Ministre imagine tous les scénarios de sortie de crise, jusqu’à devoir forcer l’homme politique à placer son embarras en-dessous de l’intérêt national.

 

Un futur extrêmement proche

Black Mirror est une fiction construite sous forme d’anthologie (intrigues, casting et univers différents à chaque épisode), un mode de narration particulièrement adapté au genre de la science-fiction.

black-mirror-serie-tv-3-200pxA la différence de ses illustres aînées (La quatrième dimension, Au-delà du réel), elle traite d’un futur suffisamment proche pour que chaque fiction devienne rapidement réalité. Chaque histoire ne se contente pas d’anticiper notre avenir, mais exige d’appréhender les bouleversements engendrés par les technologies sur les comportements humains pour savoir comment les affronter, sans les subir, lorsque, très bientôt, ils seront partie intégrante de notre quotidien.

 

La réalité augmentée de notre existant

Ainsi, lorsque Retour sur image évoque une puce implantée dans notre corps qui enregistrerait en vidéo chacun de nos moments et abolirait le « droit à l’oubli », on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec les Google Glass équipées d’une caméra intégrée, d’un micro, d’un écouteur, d’un pavé tactile de mini-écrans et d’un accès à Internet. Et ses dérives, ou plus exactement ses nouvelles obligations, dans nos échanges avec nos proches.

black-mirror-serie-tv-7-200pxDe même, quand Bientôt de retour montre comment chaque personne décédée pourra posséder un avatar capable de réagir comme l’original et composée à partir des éléments écrits et vidéos abandonnées sur tous les supports numériques du monde (réseaux sociaux, etc.),  on conçoit aisément que des sociétés s’empareront d’une telle idée pour prolonger l’existence des défunts. Sans oser imaginer, comme les scénaristes, toutes les conséquences de cette éternité inattendue.

 

L’évolution des rapports amoureux

Autre élément majeur de cette anthologie : Black Mirror s’attarde sur les effets sur les comportements humains, et en particulier les histoires d’amour, provoqués par la mémoire collective réunie par les écrans, dont l’œil (la caméra) est rendue de plus en plus invisible. Une mémoire bien plus ineffaçable et accessible à tous que l’on ne cherche désormais à nous faire croire… On a certes aujourd’hui conscience que nos enfants sont la première génération par laquelle la connaissance remonte, que l’on est submergé par le flux de données disponibles, ou que la vie privée ne sera plus qu’un concept trouble pour nos descendants.

black-mirror-serie-tv-4-400px

Mais Black Mirror touche à des thématiques encore plus subtiles : est-ce que devenir immortel à travers le numérique changera notre manière de vivre ? Une machine, pourrait-elle prendre le pouvoir démocratiquement quand Terminator et consors n’imagine telle issue que par la violence ?

 

Noirceur revendiquée

Le mode de l’anthologie permet de répondre objectivement à ces questions existentielles, sans que les réflexions qu’elles nous inspirent ne soient corrompues par l’attachement portée aux personnages. Chaque histoire, dont le scénario est particulièrement travaillé, le traitement d’une sobriété presque clinique et la chute aussi terrifiante qu’originale, s’inscrit ainsi de façon plus durable dans notre mémoire personnelle, encore non augmentée artificiellement.

black-mirror-serie-tv-6-400px

Fiction d’une noirceur revendiquée, Black Mirror n’est pas donc réservée qu’aux seuls amateurs de science-fiction, mais plus généralement aux amateurs de bonnes histoires dramatiques, appréciant que leur traitement légèrement en avance sur l’évolution plus ou moins programmée de nos mœurs.

François Simoneschi

Mise en ligne : dimanche 8 juin 2014 / Révision : dimanche 8 juin 2014

 

________________________________________________________________________________________________

 

Comment regarder Black Mirror ?

 

Il s’agit d’une anthologie. Tous les épisodes sont donc indépendants les uns des autres, avec des personnages différents. Ils ne sont liés que par une thématique commune : les effets pervers des écrans, qui ont envahi notre quotidien.

 

Y a-t-il une fin ?

Pour l’instant, non. Quatre nouveaux épisodes sont prévus. Le premier sera diffusé cette année, et les trois autres en 2015, toujours sur Channel 4.

 

Temps forts et temps faibles

Tous les épisodes sont de grande qualité, à l’exception notable de 15 millions de mérites, dont on ne comprend pas le modèle de société dans lequel s’inscrit cette histoire tout aussi déroutante que les autres.

 

À quel public s’adresse-t-elle ?

Aux amateurs de science-fiction et d’histoires dramatiques. Si cette série donne un regard sur l’avenir, elle garde avant tout une trame dramatique dans le traitement de ses histoires, évoquant notamment comment les rapports amoureux vont évoluer (ou non) avec les bouleversements technologiques.

black-mirror-serie-tv-1-400px

Si vous avez aimé, vous pouvez regarder dans le même genre : Au-delà du réel, l’aventure continue, autre anthologie de science-fiction, résurgence moderne d’Au-delà du réel, dont les thèmes modernes traitent des avancées scientifiques.

 

________________________________________________________________________________________________

Fiche technique de Black Mirror (suite)

 

Production : Zeppotron

 

Distribution

Rory Kinnear : le Premier ministre Michael Callow

Lindsay Duncan : Alex Cairns

Donald Sumpter : Julian Hereford

White Bear featuring Toni (Lenora Chrichlow) and Jem (Tuppence Middleton)Lydia Wilson : la princesse Susannah

Daniel Kaluuya : Bing Madsen

Jessica Brown Findlay : Abi Khan

Toby Kebbell : Liam Foxwell

Jodie Whittaker : Ffion

Tom Cullen : Jonas

Hayley Atwell : Martha

Domhnall Gleeson : Ash

Lenora Crichlow : Victoria Skillane

Michael Smiley : Baxter

Daniel Rigby : Jamie Salter / Waldo

Chloe Pirrie : Gwendolyn Harris

Tobias Menzies : Liam Monroe

 

________________________________________________________________________________________________

Épisodes de Black Mirror

 

Première saison (2011)

1   1.01    L’Hymne national (The National Anthem)

2   1.02    15 millions de mérites (15 Million Merits)

3   1.03    Retour sur image (The Entire History of You)

 

black-mirror-serie-tv-5-400px

 

Deuxième saison (2013)

4   2.01    Bientôt de retour (Be Right Back)

5   2.02    La Chasse (White Bear)

6   2.03    Le Show de Waldo (The Waldo Moment)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>