Pages Navigation Menu

100 séries télé à regarder absolument, voir avec plaisir... ou à éviter

LES AVENTURES DE SHERLOCK HOLMES : L’illustre détective

LES AVENTURES DE SHERLOCK HOLMES : L’illustre détective
Les aventures de Sherlock Holmes (The Adventures of Sherlock Holmes)
Série. Policier. Royaume-Uni.
41 épisodes dont 36 de 52 mn et 5 de 100 mn (6 saisons, production terminée).
Première diffusion du 24 avril 1984 au 11 avril 1994 sur ITV (Royaume-Uni). En France, diffusion de Les aventures de Sherlock Holmes, Le retour de Sherlock Holmes, Les souvenirs de Sherlock Holmes, Le signe des Quatre, Le chien des Baskerville du 25 décembre 1988 au 15 avril 1991 sur FR3 ; diffusion de Le maître chanteur, Le vampire de Lamberly, Le mystère de Glaven Manor et Les mémoires de Sherlock Holmes depuis le 16 octobre 1994 sur Monte Carlo (France).
D’après l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle. Adaptation : John Hawkesworth.
Avec Jeremy Brett, David Burke puis Edward Hardwicke

 

Classification : 4 étoiles.

Regardé par le rédacteur : Intégrale.

 

Sherlock Holmes, le plus célèbre des détectives, et son collègue et ami le Dr Watson sont confrontés à des cas d’une complexité et d’une délicatesse extrêmes. Holmes, grâce à son savoir-faire sans égal, est celui à qui l’on fait appel quand les mystères impénétrables semblent désespérément insolubles.

 

 

Pourquoi regarder absolument
Les aventures de Sherlock Holmes ?

 

Le mythe Sherlock Holmes

Imaginé par Sir Arthur Conan Doyle en 1887, Sherlock Holmes est un personnage de la littérature policière anglaise dont la renommée dépassa très rapidement les limites des îles britanniques. La parution des nouvelles (au nombre de cinquante-six) et des quatre courts romans s’étala jusqu’en 1927. Conan Doyle avait, entre-temps, tout inventé pour se débarrasser de son personnage qu’il jugeait trop envahissant : il le tue en le précipitant du haut d’une falaise, mais, sous la pression de ses lecteurs et de son éditeur, le ressuscite, avant de l’envoyer en retraite. À la suite de quoi il invente à son personnage des exploits restés dans l’ombre que Watson, le narrateur, aurait oublié ou volontairement souhaité ne pas voir publiés « à chaud »…

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-1-400px

Le cinéma s’empare du personnage dans un petit film de trente secondes en 1903. Mais il faut attendre 1939 pour voir le premier Sherlock Holmes digne de ce nom à l’écran, en la personne de Basil Rathbone. D’autres acteurs, souvent prestigieux, suivront : Peter Cushing, Robert Stephens, Christopher Plummer, John Neville, Nicol Williamson, Michael Caine… La télévision n’est pas en reste et s’approprie le mythe dès 1937 aux États-Unis. Alan Wheatley, Ronald Howard ou Douglas Wilmer prêteront ainsi leurs traits à Holmes.

En 1984, la société de production britannique Granada lance une série qui emporte l’adhésion non seulement des téléspectateurs et des critiques, mais aussi celle des sociétés holmésiennes dévolues au Grand Détective pourtant très pointilleuses.

 

Un détective-conseil

En faisant table rase des adaptations passées, et en reprenant le récit à ses sources, les producteurs de la série parient sur la qualité. Si cela signifie que l’on voie Sherlock Holmes sans casquette à double visières et sans loupe, qu’à cela ne tienne !

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-6-200pxChaque histoire est une fidèle adaptation des nouvelles de Conan Doyle et les rares libertés prises avec elles ne sont que des aménagements destinés à mieux restituer l’univers dans lequel évolue Holmes. À Londres, et plus précisément Baker Street (superbement reconstituée à Manchester) où réside le détective, et dans la campagne anglaise parsemée de somptueuses demeures, se nouent des drames mystérieux, tous révélateurs de la noirceur de l’âme humaine.

Holmes n’est pas un détective privé comme les autres. Il se présente comme un détective-consultant et on fait appel à lui quand la discrétion voire le secret sont requis. S’il s’agit de garder secrète la disparition des plans du Bruce-Partington, un sous-marin révolutionnaire, Holmes entre alors en scène. Mais le fin limier se laisse aussi attendrir par des affaires plus anodines, à cause de la personnalité des victimes. Il ne peut rester indifférent, par exemple, à cette jeune fille terrorisée sur le trajet qu’elle effectue à bicyclette par l’apparition systématique d’un homme menaçant, chaque semaine, au même endroit.

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-5-200px « Une fois l’impossible exclu, tout le reste, même l’improbable, est vérité », aime à répéter Sherlock Holmes. C’est ainsi qu’il arrive toujours à triompher du crime, en raisonnant de manière scientifique. Holmes est d’ailleurs un passionné de chimie. Il est capable de reconnaître quantité de marques de cendres de cigarettes, de traces de pneus, et tous les poisons répertoriés (les autres aussi d’ailleurs). C’est un mystificateur adepte du maquillage : se transformer en palefrenier ou en pasteur n’est pour lui qu’une question de minutes.

 

Une grande leçon d’amitié

Sherlock Holmes vit pour et surtout par son métier. Quand les clients se font attendre, il sombre dans une sorte de mélancolie chronique et peut se révéler le plus exécrable des hommes. Il empoigne alors son violon dont il tire d’ignobles grincements (selon Watson) ou s’injecte dans le bras une solution de cocaïne diluée à 7 %.

Holmes est un homme seul qui ne pourrait se passer de Watson. Il traite le bon docteur avec rudesse parfois, mais Watson ne lui en tient pas rigueur. Car le médecin est un ami fidèle, dévoué, soucieux de la santé de son illustre ami. Le combat qu’il mène contre la cocaïnomanie de Holmes est explicite.

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-8-400px

Jeremy Brett campe un Sherlock Holmes aussi génial que bouleversant. Il est reconnu comme le meilleur interprète du Grand Détective par les Holmésiens du monde entier. David Burke puis Edward Hardwicke, dans le rôle de Watson, sont beaucoup plus que les habituels bouffons de l’imagerie populaire. Watson se place en effet en égal du détective.

Le projet initial prévoyait que la série adapterait toutes les nouvelles et les romans de Conan Doyle. Malheureusement, la mort de Jeremy Brett, en 1995, a mis fin à l’aventure. Il était impensable en effet de remplacer celui qui s’est imposé comme le « definitive Holmes ». Pour incarner Holmes dans Sherlock, Benedict Cumberbatch avoue volontiers qu’il a pris pour modèle Jeremy Brett. On ne peut pas rendre plus bel hommage.

 

Christophe Petit

Mise en ligne : dimanche 8 juin 2014 / Révision : dimanche 8 juin 2014

  

________________________________________________________________________________________________

 

Comment regarder
Les aventures de Sherlock Holmes ?

 

La série se compose de plusieurs périodes :

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-3-200PX-       Les aventures de Sherlock Holmes (13 épisodes en deux séries)

-       Le retour de Sherlock Holmes (13 épisodes en deux séries)

-       Les souvenirs de Sherlock Holmes (12 épisodes en deux séries)

-       Les mémoires de Sherlock Holmes (6 épisodes)

-       5 téléfilms : Le signe des Quatre, Le chien des Baskerville, Le maître chanteur, Le vampire de Lamberly, Le mystère de Glaven Manor.

 

Il est recommandé de regarder la série dans l’ordre, et en particulier de ne pas mélanger les épisodes avec David Burke et ceux avec Edward Hardwicke. Le premier incarne Watson dans Les aventures de Sherlock Holmes et le second prend le relais à partir du Retour de Sherlock Holmes.

 

Les deux derniers épisodes des Aventures de Sherlock Holmes et le premier du Retour de Sherlock Holmes forment une trilogie.

 

Y a-t-il une fin ?

Non, mais la série n’en a pas besoin.

 

À quel public s’adresse-t-elle ?

Aux amateurs de Sherlock Holmes, d’énigmes policières, de reconstitutions en costumes.

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-2-400px

Si vous avez aimé, vous pouvez regarder dans le même genre : Sherlock, géniale série de la BBC qui réinvente le mythe Sherlock Holmes ; Dr House qui, au moins dans ses première saisons, fait explicitement référence au Grand Détective avec House en Holmes et Wilson en Watson et où les cas médicaux sont traités comme des énigmes policières.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Où voir Les aventures de Sherlock Holmes ?

 

À la télé : Sur TMC et TVBreizh.

DVD : L’intégralité de la série est disponible en DVD.

 

________________________________________________________________________________________________

 

Fiche technique
des Aventures de Sherlock Holmes (suite)

 

Producteurs exécutifs : Michael Cox, Sally Head.

Producteurs : Michael Cox (1re et 2e séries), June Wyndham-Davies (3e à 6e séries)

Producteur aux États-Unis: Rebecca Eaton (3e à 6e séries)

Producteur associé: Stuart Doughty (1re et 2e séries)

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-10-200pxMusique : Patrick Gowers

Production : Granada, en coproduction avec WGBH Boston (3e à 6e séries).

 

Distribution

Jeremy Brett : Sherlock Holmes

David Burke (Les aventures de Sherlock Holmes) : Dr John Watson

Edward Hardwicke (à partir du Retour de Sherlock Holmes) : Dr John Watson

Rosalie Williams : Mme Hudson

Colin Jeavons : Inspecteur Lestrade

Eric Porter : Professeur Moriarty

Denis Lill : Inspecteur Bradstreet

Charles Gray : Mycroft Holmes

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Épisodes des Aventures de Sherlock Holmes

 

 

Les aventures de Sherlock Holmes (The Adventures of Sherlock Holmes)

 

Première série (1984)

1   1.01   Scandale en Bohème (A Scandal in Bohemia), d’après Un scandale en Bohème

2   1.02   Les hommes dansants (The Dancing Men), d’après Les hommes dansants

3   1.03   Le traité naval (The Naval Treaty), d’après Le traité naval

4   1.04   La jolie cycliste (The Solitary Cyclist), d’après La cycliste solitaire

5   1.05   Le bossu / Le tordu (The Crooked Man), d’après Le tordu

6   1.06   Le ruban moucheté (The Speckled Band), d’après Le ruban moucheté

7   1.07   L’escarboucle bleue (The Blue Carbuncle), d’après L’escarboucle bleue

 

Deuxième série (1985)

8   2.01   Les hêtres rouges (The Copper Beeches), d’après Les hêtres rouges

9   2.02   L’interprète / L’interprète grec (The Greek Interpreter), d’après L’interprète grec

10   2.03   Le promoteur / L’entrepreneur de Norwood  (The Norwood Builder), d’après L’entrepreneur de Norwood

11   2.04   Maladie à domicile / Maladie à domicile (The Resident Patient), d’après Le pensionnaire en traitement

12   2.05   Les têtes rouges / La ligue des rouquins (The Red Headed League), d’après La ligue des rouquins

13   2.06   Le dernier problème (The Final Problem), d’après Le dernier problème

aventures-de-sherlock-holmes-serie-tv-7-400px

 

Le retour de Sherlock Holmes (The Return of Sherlock Holmes)

 

Troisième série (1986)

14   3.01   Le retour / La maison vide (The Empty House), d’après La maison vide

15   3.02   Le mystère d’Abbey / Le manoir de l’abbaye Grange (The Abbey Grange), d’après Le manoir de l’abbaye

16   3.03   Le rituel Musgrave / Le rituel des Musgrave (The Musgrave Ritual), d’après Le rituel des Musgrave

17   3.04   La deuxième tache (The Second Stain), d’après La deuxième tache

18   3.05   L’homme à la lèvre tordue (The Man with the Twisted Lip), d’après L’homme à la lèvre tordue

19   3.06   L’école du prieuré (The Priory School), d’après L’école du prieuré

20   3.07   Les six Napoléon (The Six Napoleons), d’après Les six Napoléon

 

 

Téléfilm (1987)

21             Le signe des Quatre (The Sign of Four), d’après le court roman Le signe des Quatre (100 mn)

 

 

Quatrième série (1988)

22   4.01   L’aventure du pied du diable (The Devil’s Foot), d’après L’aventure du pied du diable

23   4.02   Flamme d’argent (Silver Blaze), d’après Flamme d’argent

24   4.03   L’aventure de Wisteria Lodge (Wisteria Lodge), d’après Wisteria Lodge

25   4.04   Les plans du Bruce-Partington (The Bruce-Partington Plans), d’après Les plans du Bruce-Partington

 

 

Téléfilm (1988)

26              Le chien des Baskerville (The Hound of the Baskervilles), d’après le court roman Le chien des Baskerville

 

 

Les souvenirs de Sherlock Holmes (The Casebook of Sherlock Holmes)

Cinquième série (1991)

27   5.01   La disparition de Lady Frances Carfax (The Disappearance of Lady Frances Carfax), d’après La disparition de Lady Frances Carfax

28   5.02   L’énigme de Thor Bridge (The Problem of Thor Bridge), d’après L’énigme du pont de Thor

29   5.03   Le mystère de Shoscombe (Shoscombe Old Place), d’après L’aventure de Shoscombe Old Place

30   5.04   Le mystère de la vallée (The Boscombe Valley Mystery), d’après Le mystère de val Boscombe

31   5.05   L’illustre client (The Illustrious Client), d’après L’illustre client

32   5.06   Le mystère de l’anthropoïde (The Creeping Man), d’après L’homme qui marchait à quatre pattes

 

 

Téléfilms (1992-1993)

33             Le maître chanteur / Charles-Auguste Milverton (The Master Blackmailer), basé sur Charles-Auguste Milverton (100 mn)

34             Le vampire de Lamberly / Le vampire du Sussex (The Last Vampyre), basé sur Le vampire du Sussex (100 mn)

35             Le mystère de Glaven Manor / Un aristocrate célibataire  (The Eligible Bachelor), basé sur Un aristocrate célibataire (100 mn)

 

 

Les mémoires de Sherlock Holmes (The Memoirs of Sherlock Holmes)

Sixième série (1994)

36   6.01   L’affaire des pignons / L’affaire des trois pignons (The Three Gables), d’après Les trois pignons

37   6.02   L’aventure du détective agonisant / Le détective agonisant (The Dying Detective), d’après L’aventure du détective mourant

38   6.03   Le pince-nez en or (The Golden Pince-Nez), d’après Le pince-nez en or

39   6.04   Le cercle rouge (The Red Circle), d’après L’aventure du cercle rouge

40   6.05   La pierre Mazarin / La Mazarine / La pierre de Mazarin (The Mazarin Stone), d’après La Pierre de Mazarin et Les trois Garrideb

41   6.06   La boîte en carton (The Cardboard Box), d’après La boîte en carton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>