Pages Navigation Menu

100 séries télé à regarder absolument, voir avec plaisir... ou à éviter

M-R

Majors : « Abréviation de the major companies, les plus grandes compagnies. L’expression désigne les grands studios cinématographiques du Hollywood le plus glorieux, celui d’avant les années 50. Ils étaient au nombre de cinq : Paramount, MGM, Warner, Fox et RKO et s’opposaient aux compagnies plus petites, les Minor companies, dites Minors, comme Universal, Columbia ou United Artists. » (Christine de Montvalon, Les mots du cinéma, Ed. Belin.) Ces majors se sont aussi consacrées à la production télévisuelle.

 

Minisérie : Histoire complète en un nombre limité d’épisodes (généralement six, huit ou treize).

 

Mythologie : Ensemble d’histoires, de sous-histoires et d’enchaînements de faits formant un entremêlement de questions et, moins souvent, de réponses destinées à nourrir une intrigue sur plusieurs épisodes voire plusieurs saisons.

 

Non-broadcast channels : Aux États-Unis, chaînes qui ne sont pas diffusées sur le réseau hertzien. Il s’agit donc des chaînes par câble et satellite. Celles-ci, moins soumises aux lois de la publicité, proposent des séries plus audacieuses que les réseaux hertziens du fait qu’elles ne ciblent pas le même public. Les plus connues sont HBO, AMC, A&E, TNT, Showtime, FX, Reelz, Syfy, USA Network…

 

NBC : National Broadcasting Corporation. Un des réseaux de télévision américains.

 

Network : voir réseau.

 

Nighttime soap : Par opposition au daytime soap (voir soap), feuilleton diffusé en soirée, au rythme d’un épisode par semaine, comme les autres séries ou feuilletons. Dallas, Dynastie, Côte Ouest, Falcon Crest… sont des nighttime soaps, genre cantonné entre la fin des années 70 et le début des années 90. S’ils utilisaient les mêmes ressorts dramatiques que les daytime soaps, leurs scénarios et leur réalisation étaient plus soignés grâce à de plus gros moyens et à une distribution qui fit, surtout dans Dynastie et DynastieII: Les Colby, appel à de grandes stars (Barbara Stanwyck, Charlton Heston, Rock Hudson…). Aujourd’hui, le nighttime soap a retrouvé une nouvelle jeunesse avec des séries comme Revenge ou Dallas 2012.

 

Novélisation : 1. Réécriture, sous forme de roman, du scénario d’un film, d’un feuilleton ou d’une série. 2. Roman inspiré d’un film, d’un feuilleton ou d’une série et qui en propose une histoire originale.

 

Pilote : Premier épisode servant à mettre en place les personnages et permettant aux dirigeants des chaînes de se faire une opinion sur la future série. Il était généralement diffusé sous la forme d’un téléfilm-test de 90 mn mais, aujourd’hui, le format de 41 mn s’est imposé. Le pilote n’est pas toujours représentatif de la série qui va suivre, de nombreux éléments pouvant être retravaillés et l’acteur(trice) principal(e) remplacé(e).

 

Prequel : Épisode, généralement tourné assez tard dans la vie de la série, dont l’action se déroule avant le début de celle-ci. Une série entière peut aussi être un prequel : Hannibal raconte des événements situés avant Dragon rouge et Le Silence des agneaux.

 

Prime time : Heures de grande écoute. De 20 h à 23 h pour les régions de l’Est et de l’Ouest des États-Unis et de 19 h à 22 h pour le Middle West et les Rocheuses. En France : de 20 h 30 à 22 h 30.

 

Producteur : Personne chargée de superviser la conception artistique et de gérer le budget d’une série ou d’un feuilleton. Contrairement au cinéma, ce n’est pas lui qui apporte les fonds nécessaires à la production, mais il les gère. Le producteur exécutif (qui a plus de responsabilités) est très souvent le créateur de la série et son principal scénariste. Le producteur exécutif peut faire office de showrunner (voir ce mot) et, très souvent, les deux termes se recoupent.

 

Réseau (network) : Un réseau est constitué d’un ensemble de stations locales de télévision qui relaient une partie des programmes fournis par une tête de pont, également dénommée, par analogie, réseau. ABC, NBC, CBS, Fox et CW sont les cinq réseaux américains. Les programmes émis par le réseau sont relayés par deux types de stations ou chaînes locales : celles possédées et gérées par le réseau lui-même et les affiliées (affiliates) qui lui sont liées par contrat. Les affiliées constituent la majorité des stations composant le réseau. C’est le réseau qui finance le développement des concepts d’émissions et des scripts en projet. C’est lui qui décide des émissions mises à l’antenne et de leur place dans la grille des programmes. C’est à lui que revient la décision d’« annuler » une série (voir annulation) ou bien de la « renouveler » pour des épisodes supplémentaires. NBC, ABC et CBS fournissent en moyenne 12 à 14 heures de programmes par jour à leurs stations affiliées. Trois sont généralement situées en prime time. Les stations affiliées bénéficient d’un certain nombre de décrochages, y compris dans les émissions du réseau, pour y insérer des publicités locales. Le réseau verse en outre une redevance aux stations pour les inciter à diffuser ses programmes. Initialement diffusés en hertzien, les networks sont aujourd’hui disponibles sur le réseau numérique terrestre et bien entendu repris sur le câble et le satellite.

 

A-C

A comme... Anthologie (La Quatrième Dimension)
A comme… Anthologie (La Quatrième Dimension)

 

D-L

D comme Dramédie (Hill Street Blues)
D comme Dramédie (Hill Street Blues)

S-Z

S comme... Sitcom (Seinfeld)
S comme… Sitcom (Seinfeld)